Ophiothrix fragilis

Nom latin Ophiothrix fragilis
Ancien nom Asterias fragilis
Nom(s) vernaculaire Ophiure fragile, Ophiure à piquants, Singe
Règne Animalia
Phylum Echinodermata
Sous Phylum Asterozoa
Classe Stelleroidea
Sous Classe Ophiuroidea
Ordre Ophiurida
Sous Ordre
Super Famille
Famille Ophiothricidae
Etymologie
Lieu de récolte Fort de Croy, Wimereux
Date de récolte 16 mai 2012
Références photo 51.1 / 51.2 / 51.3 / 51.4
Description Disque pouvant atteindre jusqu’à 2cm de diamètre, souvent pentagonal (dans ce cas, pointes visibles entre les bras); Dessus couvert de piquants minuscules et d’autres plus longs disposés en 5 rangées en V, situés de chaque côté de 2 plaques nues, triangulaires. Ses bras sont effilés, d’une taille inférieure ou égale à 5 fois le diamètre du disque, et fragiles donc souvent cassés. Ils portent de longs piquants finement dentelés. Le plus inférieur est crochu (nombre 7). La coloration de cette étoile est variable, allant du brun-rouge vif au violacée, parfois tacheté ou rayé bicolore.
Ecologie Régime suspensivore : cette espèce dresse perpendiculairement aux courants 2 ou 3 appendices afin d’intercepter les particules alimentaires que les pieds ambulacraires amènent jusqu’à la bouche au centre du disque.

Elle peut passer à un régime détritivore lorsque les courants sont faibles, dans ce cas, ses appendices servent à prélever les particules alimentaires du sol.

Reproduction sexuée externe, les larves ophiopluteus se développent préférentiellement sur les piquants des adultes.

Milieu de vie Elles vivent sous les pierres, les coquillages, et les algues de l’étage infralittoral.
Distribution générale Méditerranée, Atlantique, Manche, Mer du Nord
Distribution sur les côtes du NpdC
Exploitation
Publication originale Ljungman, A. (1867). Ophiuroidea viventia huc usque cognita enumerat. Öfversigt af Kongl. Vetenskaps-Akademiens Forhandlingar 23(9): 303-336.