Chaetomorpha aera

Nom latin Chaetomorpha aera (Dillwyn) Kützing 1849
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Siphonocladophyceae
Ordre Cladophorales
Famille Cladophoraceae
Etymologie grecque En forme de poil raide
Etymologie latine Couleur de bronze
Lieu de récolte Fort de Croy, Wimereux
Date de récolte 27/07/11
Références photos 10-1 – Frais ; 10-2 – Estran
Description Thalle vert filamenteux, unisérié, rigide et non ramifié, d’aspect perlé, pouvant atteindre 15 cm de long et épais de 100 à 350 µm. Le thalle forme le plus souvent des touffes denses avec d’autres individus. Le thalle est fixé par une expansion en forme de disque de la cellule basale. Cette cellule mesure entre 300 et 900 µm. Les cellules distales ont une forme cylindrique (et non en tonnelet comme c’est le cas chez Chaetomorpha melagonium). Chaque cellule est une structure coenocytique (contient de nombreux noyaux) qui contient un plaste pariétal réticulé à nombreux pyrénoïdes. Les cellules sont souvent évidées aux extrémités du thalle.
Milieu de vie Epilithe des cuvettes rocheuses de l’étage supralittoral et du médiolittoral supérieur
Cycle de vie Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe (Cabioc’h et al., 2006)
Distribution générale Atlantique nord-est (de la Scandinavie au Portugal), Atlantique nord-ouest, Méditerranée, mer Noire (Cabioc’h et al., 2006)
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles.
Exploitation Consommé sous le nom de « spaghettis de mer » en Chine et aux Philippines (Cabioc’h et al., 2006)
Publication originale Kützing, F.T. (1849). Species algarum. pp. [i]-vi, [1]-922. Lipsiae [Leipzig]: F.A. Brockhaus.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=11475