Accueil

  • 166216423 - Copie
  • 64-1
  • 13-4

La plateforme « organismes marins » résulte du travail de l’équipe pédagogique de la Station Marine de Wimereux et des équipes du SEMM (voir Crédits) dans le cadre des projets « Contenus Numériques en Ligne » (CNL) de l’Université de Lille 1. L’objectif principal est de compléter l’offre académique des ouvrages de détermination systématique et des guides de terrain, par un outil interactif d’aide à la détermination et un banque d’image en ligne. Le premier volet de ce travail concerne les grandes algues du littoral de la Côte d’Opale.

Les algues sont les premiers organismes photosynthétiques, apparus sur Terre il y a 3,7 milliards d’années. Elles sont à l’origine de la formation de l’oxygène atmosphérique. Les algues constituent aujourd’hui un groupe très varié, de par leur morphologie et leur localisation. Microscopiques ou géantes, elles forment les premiers maillons de nombreux réseaux trophiques. Les algues font aussi partie de notre quotidien, et sans le savoir, nous en consommons presque tous les jours. La plupart vivent dans les océans et les macroalgues occupent principalement la zone balayée par la marée encore appelée zone intertidale ou estran. Même si les macroalgues privilégient la zone côtière, on peut les trouver jusqu’à 150 mètres de fond, dans les régions où les eaux sont très claires.  La détermination systématique des macroalgues  par les naturalistes (professionnels ou amateurs) est rendu possible à marée basse. Une aide a la détermination, à partir de critères simples généralement applicable sur le terrain, associés à des photographies est proposée ici. Les genres et espèces présentés représentent la quasi-totalité des macroalgues rencontrées sur la Côte d’Opale.